infos diverses et complémentaires

Courrier des trois communes du Plateau à la CCG concernant les encombrants

Suite à la suppression du service de ramassage des encombrants en commune de montagne par la CCG, les maires des trois communes ont envoyé un courrier. En voici la teneur:



Objet : Collecte des encombrants - votre courrier du 11 avril 2014


Monsieur le Président,


Nous nous permettons de faire suite à votre courrier cité en objet, par lequel vous annoncez que par décision du bureau communautaire en date du 3 mars 2014, il a été décidé d'arrêter la collecte des encombrants dans les communes de montagne et ce dès le mois d'avril 2014.
Nous ne vous cachons pas que nous restons très surpris, à plusieurs titres, par cette décision prise au dernier moment, en plein renouvellement des mandats municipaux et qui nous a été  relayée plus d'un mois après, soit le 11 avril, alors que les collectes auraient justement du reprendre à cette période.

De plus, pour expliquer cette décision, vous soulignez, et nous vous citons : « l'incivilité de certains habitants ayant transformé des points de collecte en de véritables décharges publiques, les conditions de travail et de sécurité des agents du service « Gestion des déchets » ne sont plus assurées. ».

Nous sommes tous conscients des difficultés que peut générer la gestion des déchets et notamment des encombrants. Vous n'êtes pas sans savoir que ce sont nos agents communaux qui, après chaque journée de collecte des encombrants, devaient refaire le tour de nos communes afin de ramasser ce que les agents des services « gestion des déchets » n'avaient pas pris en charge, à savoir justement les déchets non encombrants qui transformaient les points de collecte en mini-décharges. D'ailleurs, nous vous confirmons qu'effectivement les incivilités de certains usagers engendrent également et régulièrement, de nombreux dépôts d'encombrants (et autres) en dehors des dates de collectes, qui une fois encore, sont gérés par nos seuls services communaux.

Par conséquent, les mauvaises conditions de travail et de sécurité, s'il en est, étaient jusqu'alors très largement partagées entre les agents intercommunaux et communaux. Vous nous annoncez donc simplement que désormais seuls nos agents communaux y seront confrontés. Par cette décision, vous déplacez le problème au niveau communal, alors que nous n'avons plus, depuis le 1er janvier 2009, aucune compétence en matière de collecte des déchets.

Depuis 2009, aucune des communes du Plateau des Petites Roches ne s'est opposé à entretenir les locaux poubelles publics, à les nettoyer, car le service déchets de l'intercommunalité n'avait pas les moyens humains pour le faire et devait prendre le temps nécessaire pour évoluer vers des outils de collecte plus modernes qui ne peuvent se mettre en place du jour au lendemain ; outils à ce jour en cours d'étude dans vos services.

Nous sommes donc très déçus de cette décision unilatérale, qui ne conforte pas le travail réalisé en commun depuis 2009 et qui dégrade à nouveau le service public aux usagers, d'autant plus pour les communes de montagne comme les nôtres. Comment allons-nous gérer le transport des encombrants des personnes âgées qui n'ont plus de véhicules, ou des habitants qui ont un véhicule mais non adapté à ce type de transport ? Quid également de l'empreinte carbone d'une telle décision qui va générer de multiples allers-retours plateau/vallée qui n'existaient pas antérieurement, et qui vont à l'encontre des axes de développement durable auquel nous aspirons tous ? Comment nos services communaux pourraient-ils assurer l'intégralité de ce service avec les véhicules non adaptés dont nous disposons, que ce soit d'un point de vue capacité ou outils de levage ?

Nous avons pour habitude de travailler ensemble dans l'intérêt de tous et nous sommes toujours prêts à relayer les informations de la Communauté de Communes. Et nous avons ici un peu de mal à être le porte-parole d'une telle décision auquel nous n'adhérons pas, vous l'aurez compris.
Cependant votre service communication a toutefois fait suivre quelques jours après votre courrier, un article que nous avons relayé. À l'avenir, nous vous serions reconnaissants de nous faire parvenir votre communiqué en même temps que le courrier destiné aux communes, afin que nous puissions relayer l'information dans de bonnes conditions.

Enfin, les usagers qui ont souvent du mal à comprendre le rôle de chaque collectivité sont d'autant plus perturbés lorsque nous, communes, nous devons relayer des décisions prises par la Communauté de Communes dans des domaines où nous n'avons plus la moindre compétence.


Espérant que le présent courrier retiendra votre attention et que nous pourrons rapidement nous rencontrer pour trouver une solution alternative à cette décision qui n'est pas sans conséquences, notamment pour nos communes comme vous avez pu le lire, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, nos sincères et amicales salutations.


Le Maire de Saint Pancrasse     Le Maire de Saint Hilaire,    Le Maire de Saint Bernard




Jean-Pierre PORTAZ    Jean-Bernard ALLAN    Fabrice SERRANO

Haut de page | Mentions Légales - © Copyright | Contact | Plan du site