M.BANDET,agriculteur

Michel BANDET

Michel BANDET, agriculteur

L'Alpagiste du haut plateau

Michel BANDET, vous occupez les alpages de l'Aulp du Seuil ? pourquoi ce site ?

Dès 1978, j'ai obtenu la location des alpages situés en altitude, directement au dessus du village de St Vincent de Mercuze Ils se trouvent sur Belle Chambre à St Michel et sur 300 hectares à l'Aulp du Seuil sur la commune de St Bernard du Touvet. En 80, j'ai eu la chance d'acquérir de grandes stabulations en c½ur de vallée. J'aime le travail à la ferme, ça a toujours été ma passion, héritée peut être de mon père qui élevait ses 5 vaches à St Vincent en plus de son travail.

Ainsi depuis l'âge de 20 ans, j'en ai 49 aujourd'hui, je tiens une ferme où j'élève des vaches de race Charolaises. Je fais ce qu'on appelle de l'élevage extensif, c'est à dire que je mets peu de bêtes à paître sur une grande superficie de terrain puis je les vends à des coopératives qui redistribuent la viande.


En quoi consiste votre activité d'éleveur ?

Je pratique la transhumance.
Mi-mai, je monte à pied avec environ 250 bêtes à Belle Chambre (900 m d'altitude). Mi-juin je les emmène à l'Aulp du Seuil (1 900 mètres) où elles restent jusqu'à fin septembre. Pendant toute la période d'alpage, je vais leur rendre visite 3 fois par semaine pour vérifier si elles sont en bonne santé.
Début octobre, on redescend les vaches pour les engraisser dans les bâtiments en vallée jusqu'au printemps. Pendant l'hiver, se déroulent les vêlages et de mi-avril à mi-mai on s'occupe des mères, de leurs petits et des génisses.
Mon travail c'est d'abord d'élever les vaches que je sélectionne pour leurs qualités de reproductrices. Avec mon frère et les stagiaires que je forme, j'assure les naissances en hiver (100 en 3 mois). Je me charge de l'alimentation des bêtes selon un mode de nutrition et d'élevage très précis afin d'assurer la qualité bouchère et de remplir les critères « Elevage qualifié » (ni farine animale, ni hormone, contrôles sanitaires, etc.). Bien entendu, je produis des céréales, du maïs et de l'orge, indispensable à l'alimentation équilibrée de l'espèce bovine en hiver.

 
Qu'est ce que votre présence apporte au plateau des Petites Roches ?

Disons que c'est un tout.
D'une part, pour utiliser l'alpage de l'Aulp du seuil, il faut y accéder avec les vaches et le rendre exploitable.
D'autre part, j'interviens pour assurer le débroussaillage des terrains qui, sinon seraient laissés à l'abandon.

Ainsi, j'ai récemment, été le premier à bénéficier des démarches de l'AFP. Nouvellement constituée, l'Association Foncière Pastorale de St Bernard contacte les propriétaires de terrains très morcelés permettant ainsi aux agriculteurs dont je fais partie d'intervenir car il est important pour tout le monde d'empêcher que les friches et la forêt gagnent sur le village. Outre la beauté des paysages, la sécurité de tous est en jeu.

Par ailleurs, dans la montée de l'Aulp du Seuil, je pose, j'entretiens et je remplace toutes les clôtures abîmées. Elles sont nécessaires pour guider les vaches lors de la transhumance mais elles sont également utiles aux randonneurs. J'ai créé la piste d'accès à l'Alpette, car elle n'était pas accessible en véhicule et je continue à l'entretenir. Au sommet, le chalet financé par son propriétaire le marquis de Quinsonnas, n'existait pas avant que je participe à sa construction avec l'aide de l'armée pour le transport. Nous le partageons avec les chasseurs et y stockons du matériel pour les animaux.

Enfin, aujourd'hui, une arrivée d'eau est utilisable à l'Aulp du Seuil, je suis fier d'y avoir contribué. Nous avons canalisé la source à partir d'une citerne située aux Charassons. Quel bonheur, le jour où nous avons réussi avec l'aide d'une pompe, à monter l'eau utilisable toute l'année, grâce à un tuyau hissé le long de la falaise... 400 m plus haut !


Michel BANDET
Agriculteur St Vincent de Mercuze
04 76 08 53 43 - 06 75 06 81 74

Propos recueillis par Jocelyne Chevallier

 

Haut de page | Mentions Légales - © Copyright | Contact | Plan du site